Dessine-moi un contenu ! 16 outils et idées pour votre contenu Tourisme Digital en 2016

Dessine-moi un contenu ! 16 outils et idées pour votre contenu Tourisme Digital en 2016

Un article de Jérémie Daum, Mr Paxs.

Quoi de neuf Docteur contenu et Mr SEO en 2016 ? Toujours le king du R.O.I. ?

Je ne sais pas vous, mais en 2016 on a un peu envie de passer une année à l’aise, non ?

Après quelques retours clients, et surtout à la suite d’ateliers et de conférences en tant que spectateur ou intervenant sur le tourisme digital, le social media ou le content marketing, je me suis rendu compte que l’intérêt des professionnels du tourisme résidait souvent du côté des outils et des idées (pour ne pas dire stratégies) SIMPLES, PEU CHRONOPHAGES, voire mieux, GRATUITS et à mettre en œuvre réellement dès votre retour au bureau.

Voici donc 16 applications et best practices presque gratuites pour 2016, regroupées dans ce tutoriel à utiliser comme une boite à outils et surtout à idées, car sans idées, pas d’inventions, pas d’âme et pas d’émotions…

Considérez ces pistes pour éviter la page blanche en contenu, surtout quand on a peu de temps et de moyen. Etant clairement entendu, que quand bien même les applications proposées sont proches du budget zéro, les ressources humaines ne le sont jamais… Notez enfin qu’il s’agit principalement de contenus ou d’idées à mettre en place dans votre planning et ligne éditoriale sur les réseaux sociaux.

Un contenu touristique à mon image !

Pré-requis :

  • Avoir des photos originales avec de l’émotion et de l’humain
  • Mettre en place un début de photothèque pour s’organiser
  • Disposer des droits des photos ou utiliser des images libres de droits
  • Ne pas faire que des selfies et des « natures mortes », innovez !
  • Y consacrer du temps et des idées

1 / Le carrousel d’images (outil Facebook)

Voici pour commencer un update Facebook intéressant de 2016, avec de nombreuses applications possibles dans le tourisme : le «carrousel d’images». Pour y accéder depuis une page (pas encore possible depuis un profil) : faites clic photo/vidéo puis choix «créer un carrousel d’images». Cette typologie de publication permet désormais de personnaliser votre partage de lien avec 5 vignettes images maximum et 5 liens urls correspondant aux produits. Un vrai plus pour décliner une offre en plusieurs gammes, prix, niveaux de confort, etc… Vous obtiendrez autant d’images à la une illustrant votre offre et les landing pages à booster !
Les premiers résultats en portée et engagement sont assez bons (Facebook se remet à soigner le partage d’url) et la navigation est un vrai plus pour l’utilisateur surtout depuis un mobile, il fait défiler l’offre avec le doigt et clique sur celle de son choix…

Carrousel_photo_facebook_screenshot_mrpaxs

Carrousel d’images Facebook

2 / La reconnaissance visuelle (outil Pinterest)

Une avancée significative de Pinterest en 2016 est à mon sens la «reconnaissance visuelle». Un bouton permettant de définir une zone d’image et de rechercher un visuel à l’identique. Si vous êtes en quête de contenu inspirant ou de nouvelles idées (Pinterest est fait pour cela), ce moteur de recherche personnalisée est très bienvenu ! Notons puisque nous sommes sur Pinterest, qu’une géolocalisation plus friendly serait appréciable. Aujourd’hui vous pouvez déjà géolocaliser un lieu physique (hôtels, commerces, etc…), il serait bon que l’on puisse identifier un lieu générique (pays, région, ville,…)

Reconnaissance_visuel_Pinterest_screenshot_mrpaxs2_Reconnaissance_visuel_Pinterest_screenshot_mrpaxs

3 / Canva (outil graphique)

Canva, peut être que beaucoup l’utilisent déjà, je suis certain que cela peut permettre d’optimiser encore le temps passé et la qualité de vos contenus touristiques (print et web). En effet cet outil est une sorte de «Photoshop pour les nuls», toutes proportions gardées et n’en déplaise à Adobe. Il offre l’essentiel pour un chargé de communication et de contenu touristique : dimensions pré-calibrées pour la plupart des visuels réseaux sociaux (post, couverture Facebook, Twitter, infographie, Pinterest, format carré Instagram, etc…). Il dispose de photos, polices de texte, trames libres de droits (certaines sont payantes, notées avec un «$»). Vous pouvez prédéfinir votre disposition (layout) d’avance, visuels triptyque, panoramique, cadre séparé en deux, etc… Enfin vous pouvez télécharger le visuel obtenu (png, jpg, ou pdf pour le print) ou le partager directement sur les réseaux sociaux… Alors y’a plus qu’à ? Yes you Canva !

Social_Media_Canva_screenshot_mrpaxs

Canva

4 / Pablo by Buffer (outil graphique)

Une autre alternative à Canva, est Pablo (de l’application de multipublishing Buffer) qui permet également de calibrer des visuels aux bonnes dimensions sur Pinterest, Facebook, Twitter, Instagram etc… Il peut également intégrer votre logo par défaut au visuel ou une accroche texte ou une « citation » (quote), permettant au passage d’identifier et protéger vos visuels. A la différence de Canva, il offre la fonction programmation et multi-publication (plusieurs réseaux sociaux à la fois), puisqu’il est couplé à Buffer. Toutefois, la nouvelle version gratuite me semble plus limitée que l’ancienne.

Social_Media_Pablo_Buffer_screenshot_mrpaxs

Pablo by Buffer

5 / GIF gadgets

Soyons honnête, avec la publication de GIF (Graphics Interchange Format à savoir un format d’image prenant en charge une superposition d’images, la rendant par là même animéeon est là plus dans le gadget, le contenu fun ou le «Snacking content» qui sera l’objet d’un article sur ce blog. Mais vu la prolifération de ce genre de contenus ludiques, pourquoi ne pas vous en servir à votre tour ? J’utilise pour ma part Giphy, voir ci-dessous, permettant de récupérer ces formats d’images ou de créer simplement le vôtre… Arnaud Maes, contributeur du blog également, recommande GifMaker dans le même esprit…

Creation_GIF_Giphy_screenshot_mrpaxs

Giphy

 

Ce qui fait surtout la différence et l’intérêt de ce format réside dans le fait qu’il est désormais (2015) partageable et directement animé (autorun) sur Facebook et Twitter. Il agite désormais nos fils d’actualité et certains ne peuvent plus s’en passer, voyez la timeline Twitter d’Accor Hotel. Ci dessous un exemple d’un GIF viral largement relayé sur les réseaux sociaux. A vous d’adapter la communication (sérieuse ou pas) et le propos qui ira avec tel ou tel GIF animé. C’est en tout cas une publication propice aux contenus «casual» du vendredi…

giphy-monday-friday

Une semaine lors du salon #VEM

 

Une autre application d’un GIF plus travel et inspirant… Cliquez une fois (marche uniquement sur Facebook), pour connaître votre prochaine destination ! (Excellent GIF via World Else).

GIF travel ALORS ON VA OU

Allez, on part… Mais où ? Clique une fois pour savoir ! PS : A faire dans Facebook !

 

6/ La visite virtuelle Google

Il serait trop long d’expliquer ici toutes les nouveautés (pour ne pas dire les changements) des outils Google My Business (la plateforme censée centraliser tous les outils Google, Google +, Google map, Google analythics et Adwords). Mais sachez qu’il est IMPERATIF de prendre la main sur la fiche de votre établissement avec cet outil, si ce n’est pas déjà fait. Celui-ci permet (au minimum) de référencer votre adresse sur les recherches Google, map et Google +, anciennement appelée Google Local puis Google adresse. S’il est question de supprimer les avis, certaines fonctionnalités supplémentaires s’avèrent intéressantes comme la « visite virtuelle » avec les fameuses photos « intérieures » et « interactives », comprenez celles sur lesquelles vous pouvez naviguer…

1_visite_virtuelle_google_screenshot_mrpaxs 2_visite_virtuelle_google_screenshot_mrpaxs 3_visite_virtuelle_google_screenshot_mrpaxs

L’exemple donné se visualise mieux ici Novotel Marseille vieux port. Pour mettre en place une telle visite dite « virtuelle », il vous faudra donc prendre la main sur votre compte Google My Business, puis prendre contact avec un photographe agréé Google. Sachant que la prestation coûte environ 300€ à 400€ en moyenne pour 5 photos panoramiques et environ 1 journée de prise de vues. Comptez environ 100 à 150 € pour 5 photos supplémentaires… On a parlé d’outil gratuit, celui-ci n’en est pas un, mais le budget demeure raisonnable.

Vis ma vie en vidéo !

Pré-requis :

  • Etre un peu vidéaste vous-même à défaut de pouvoir vous offrir une vraie prestation
  • Disposer des droits des vidéos ou utiliser des vidéos libres de droits
  • Réfléchir un minimum en amont à votre scénario/montage
  • Préférer les vidéos courtes et virales (de 1 minute à 3 minutes max) aux longues vidéos trop classiques
  • Y consacrer un peu plus de temps (que la photo)
  • Assister à cet atelier sur la vidéo à VEM7 Buzz, séduction ou réassurance ? Quels objectifs pour mes vidéos ? 

7 / Facebook vidéo versus Youtube

Pour les meilleures pratiques en termes de vidéo de destination, je vous conseille donc l’atelier I2. Je veux parler ici uniquement du support de diffusion. Je vois trop souvent des vidéos de qualité partagées sur Facebook à partir du lien Youtube. Laissons à Youtube ce qui est à Youtube, le 2ème moteur de recherche après Google, mais les liens et l’aperçu avec la vignette sont vraiment peu mis en avant sur Facebook, un lien Viméo est à mon sens plus visible. S’il s’agit d’animer votre communauté et contenu sur Facebook, utiliser le format vidéo propre à Facebook. Les deux géants étant concurrents, il n’est pas étonnant que le premier, leader sur les réseaux sociaux, bride dans son algorithme la visibilité ou portée du second, leader sur la vidéo en ligne.

facebook_video_screenshot_mrpaxs

Facebook video

 

Ce screenshot ci-dessus vous démontre rapidement les champs à compléter et à optimiser pour partager votre vidéo sur Facebook. Avec dans l’ordre :

  • Texte de la publication
  • Titre de la vidéo
  • Image à la une de votre vidéo (si celle par défaut ne vous convient pas)
  • Surtout le fameux appel à l’action (call to action) « réservez maintenant » ou « en savoir plus »… avec l’url de la landing page adéquate
  • Titre et description de l’url si cela n’est pas pré-rempli

Je n’ai rien contre Youtube au contraire, mais si vous avez les droits et le fichier de la vidéo (MP4 ou MOV, moins de 2,3 GO et 60 minutes max), profitez de la simplicité de l’outil, de la portée de plus en plus récompensée des vidéos sur Facebook et de l’auto run (lancement à l’affichage dans le fil d’actualité).

8/ La vidéo 360° c’est wow, mais ça coûte combien ?

Si vous ne connaissez pas encore la vidéo 360° notamment sur Youtube (elle existe aussi depuis peu sur Facebook), c’est assez bluffant. Encore plus depuis un smartphone, puisque vous choisissez VOTRE angle de vue en déplaçant le smartphone comme si vous déplaciez la caméra elle-même (on imagine toutes les possibilités dans le tourisme) ! Notez au passage (si vous scrollez vers le haut) le logo de l’office de Tourisme de Norvège Visit Norway. Mais, me direz-vous, combien ça coûte ? En tout cas pour ce qui est de la caméra (et en imaginant que vous fassiez cela vous même), il faut débourser de 500 € à 1000 € en moyenne. Citons la 360 Heros, ou la Giroptic ou la Sphericam qui vont permettre de très beaux contenus dans les prochains mois. D’autant que Facebook, encore lui, prend également en charge ce nouveau format, lancé en fanfare fin 2015 avec des vidéos d’une saga dans l’espace… Adressez-vous aux prestataires vidéo et contenus virtuels au salon VEM qui sauront mieux que moi vous parler des possibilités et budgets, Go Pro, drone, Vidéo 360° ou virtuel, la vidéo dans le tourisme passe en vitesse grand V !

Vous avez dit traitement de #texte ?

Pré requis :

  • Avoir envie d’écrire, sans être forcément une plume
  • Faire court, j’y arrive difficilement 😉
  • Avoir du temps et du contenu frais
  • Pensez SEO  mais surtout utilisateur, intérêts, passions, coulisses, émotions

9/ Facebook article, le retour

Certains s’en souviennent, il était possible d’écrire un article directement depuis une page Facebook. Peu utilisé voire abandonné, Facebook Note fait son grand retour en 2016, avec un vrai upgrade de possibilités. Parmi les fonctionnalités, notons la grande image de couverture, le titre, les citations, l’insertion de lien url, le tag de pages, l’activation du #, l’insertion d’images au cœur du texte, bref tout ce qui préfigure un véritable mini CMS. De là à dire qu’il faille alimenter d’avantage les articles Facebook que celui de votre blog, il y a un grand pas, qu’il ne faudra pas franchir. Notamment vu tout le travail éditorial mis en place sur votre blog, et le sacro-saint SEO. Toutefois c’est à considérer, surtout si vous n’avez pas ou si vous ne voulez pas (budget, moyens techniques et RH) mettre en place un blog. Comme le souligne récemment Isabelle Mathieu dans Emarketing Delicious à ce sujet, Facebook étant le deuxième site le plus visité en France, ces articles seront indexés dans les recherches SERP de… Google !

Ce post Facebook, version longue et blog est à suivre !

facebook_notes_articles_screenshot_mrpaxs

Facebook notes

10/ Les hashtags c’est pas automatique

hashtags_pas_automatique

Je ne jette pas la pierre, car je devrais la jeter en premier à moi même, mais il est vrai que l’abus de #hasthags se fait ressentir. Une fois la question de la faible portée en SEO et service utilisateur posée, il est bon je pense, de rappeler que ce « mot dièse » est surtout utile pour vos stratégies de crowd sourcing ou de user generated content (le contenu généré par les autres dont vos utilisateurs). On constate que le # devient une ponctuation pour mettre de l’emphase au même titre que du gras sur un mot ou une majuscule, à tel point que les publicitaires l’utilisent même dans du print, qui par définition n’est pas cliquable. En résumé, servez-vous, en mais avec modération, sur un mot générique qui représente votre marque, une manifestation donnée (événement, attraction ou salon type #VEM7) ou un collectif. Et utilisez des outils, pour faire remonter le cas échéant ces contenus rattachés au #, pour un concours ou une collecte de contributions d’ambassadeurs.

11/ Et les emojis, alors c’est funky ?

Bon d’abord pour les martiens du numérique, un émoji c’est ça 🎁 🎃 🎄 🎅 🎆. Et non ce ne sont pas que les teenagers qui s’en servent (trop, nous sommes d’accord), mais les pros du tourisme y viennent également. Un exemple avec la campagne Emoji Search menée par Accor Hotel France sur Twitter : vous envoyez votre humeur en emoji : Accor vous répond avec le voyage qu’il vous faut, en utilisant un prétendu « générateur de voyages ». Merci à Mathieu Bruc pour la veille sur cette subtile communication, nous sommes d’accord, les moyens sont ici considérables (agence Publicis conseil et batterie de Community Manager), mais l’idée est intéressante et les emoji appartiennent à tout le monde. Pour les activer rien de plus simple, téléchargez des plugins de vos réseaux sociaux ou navigateurs, ou tout simplement copiez collez dans une liste comme Pili App, pour ne citer que celle-ci.

Emoji_Accor_Hotels_France_screenshot_mrpaxs

Tu veux jouer avec moi ?

Pré-requis :

  • Faire gagner un lot ou une dotation d’un partenaire (la carotte sans laquelle il n’y a pas de jeu)
  • Mettre en place un règlement précis, notez plus d’obligation de dépôt chez un huissier (depuis 2015)
  • Diffuser le jeu de manière large (partenaires à envisager) en se méfiant des concouristes
  • Avoir, un peu, l’esprit joueur
  • S’organiser en amont et si possible avec une application tierce

12/ Jeux concours, jamais sans mon application tierce

jeu_concours_agorapulse_screenshot_mrpaxs

Agorapulse pour gestion d’un jeu concours

 

Les jeux concours foisonnent sur le web, les réseaux sociaux et notamment dans le marché du tourisme, toujours très enclin à mettre à disposition des lots qui font rêver et…voyager ! Un conseil toutefois, surtout sur les réseaux sociaux, pensez aux applications tierces type Agorapulse, Kontest ou Social Shaker, cela sera autrement plus gérable en termes de temps et en efficacité. Vous pourrez installer une application dédiée sur votre page Facebook (fonctionne aussi avec Twitter et Instagram), créer un mini site dédié au jeu avec des visuels personnalisables, un formulaire qualifiant et un règlement. Enfin avec un concours ciblé et maîtrisé, vous pourrez récupérer de précieux contacts emails…

13/ Les process de jeux tordus mais qui buzzent…

jeu_commentaire_moins_de_like_screenshot_mrpaxs

Jeu du commentaire le moins « liké »

 

Je voulais juste attirer votre attention sur un processus de jeu (la fameuse « gamification« ), lancé par l’aéroport de Montpellier, et auparavant sûrement par d’autres marques, basé sur « le commentaire le moins liké« . C’est un peu risqué, on imagine les gens avoir envie de dire les pires choses pour arriver à leurs fins, »être le moins liké ». Un concept peut être pas lisible pour tous, « vous voulez dire le PLUS liké ? » peut-on lire en commentaire, et limite en e-réputation, car cela part sur une idée négative de communication. Au bout du compte l’originalité et la viralité me semblent réussies si vous voyez les résultats du post ici (8200 commentaires !), avec un budget assez limité, mise à part la dotation et le(s) CM…

Une autre recommandation, sans parler de jeu à proprement parler, mais d’interaction avec votre communauté, est la sollicitation en mode participatif « donnez-nous votre avis » ou « faites le choix avec nous ». Par exemple solliciter vos utilisateurs sur le choix (entre plusieurs) de la prochaine couverture de votre brochure ou sur votre nouveau logo en cours de validation (l’exemple ci-dessous). Certaines agences de voyages ou hôtels n’hésitent pas à demander quelles destinations ou quels services semblent manquer à leur clients…

Le brainstorming version 2.0. en somme.

Choix_Logo_screenshot_mr_paxs

Choix participatif du logo pour engager la communauté

 

Un dernier exemple avec la campagne « Nutella » qui peut être adaptée au tourisme. Une utilisation du format GIF, décrit plus haut et d’un jeu concours sur le principe du fameux Jackpot de Casino à 3 bandes…. Merci à nouveau à Mathieu Bruc pour cette veille que vous pouvez consulter sur son excellent Scoop.It «animer une communauté Facebook».

600_jeu_concours_nutella__Gif

Mention de la marque « Il y a peu de chance que vous arriviez sur les 3… »

Fils de Pub ?

Pré-requis :

  • Avoir du budget publicitaire à investir
  • Penser ROI
  • Adwords et Facebook ads sont pointus
  • Faire appel à des pros si vous ne maîtrisez pas en interne

14/ Stop pub ou encore ?

Le propos ici n’est pas de vous parler de la gestion de campagne publicitaire (payante donc) avec Google Adwords ou Facebook Ads, d’autres le feront beaucoup mieux que moi, notamment dans les ateliers M9 La pub à l’heure du mobile et M24 SEM: Comment optimiser son mix marketing ? Je veux juste souligner le bon dosage de publicité et de post push marketing à effectuer dans vos communications digitales, sur les réseaux sociaux en particulier. Pensez à équilibrer cela dans votre ligne éditoriale et votre planning en alternant communication marketing avec lien, promotions ou disponibilités à pousser et contenus et messages plus légers, funs, émouvants, humains… Sinon le risque est l’effet « STOP PUB » et « SPAM » de la boîte aux lettres. Sur les réseaux sociaux, trop de promo, tue un peu la promo et la portée s’en ressent immédiatement. Gardez à l’esprit, comme le dit Vincent Vandelvede, que «Facebook est le réseau de l’intime» respecter ses codes et votre audience en ce sens.

Utilisez les canaux de communication pour communiquer, ceux de la publicité pour promouvoir.

stop_pub_screenshot_mrpaxs

15/ Format d’image adaptée pour Facebook

Facebook pour ne citer que lui, accorde beaucoup d’importance à ne pas « spammer » justement ces utilisateurs (et on le comprend quand on voit le flux et l’infobésité ambiante). Il censure donc les visuels trop envahissants. D’où l’importance de calibrer les photos et graphismes notamment pour Facebook Ads. Outre des dimensions précises, il requiert un format maximum en texte incrusté, à savoir 20%. Voyez le visuel ci dessous pour mieux comprendre. Et surtout testez vos créas avant publications sponsorisées avec cet outil «Grille texte overlay», en téléchargeant tout simplement le fichier puis en vérifiant le bon calibrage image/texte.

format_pub_grille_facebook_screenshot_mrpaxs

Outil grille de Facebook pour calibrer un visuel promu en pub

Les stats avec les liens bitly c’est vachement bath !

Pré-requis :

  • Avoir l’esprit analytics et ROI
  • On est là pour un objectif et des résultats

16/Bitly.com ou Goo.gl

Comme il me reste qu’un bullet point pour faire 16, je vous propose juste de bien utiliser les liens Bitly.com, ou Goo.gl qui fera également l’affaire, et cela afin de :

  • Raccourcir votre interminable lien à rallonge et à chiffres barbares
  • Personnaliser votre lien avec 3 ou 4 mots clés type mamarque-monproduit-monterritoire
  • Et enfin et surtout tracker les clics et sources de trafic

Ces solutions sont beaucoup moins précises et complètes que Google analytics, soyons clair, mais elles ont l’avantage d’être accessible à tous facilement et sans besoin d’avoir les manettes du site ou des outils de tracking plus pointus.

Pour connaitre le nombre de clics et la source, vous n’avez plus qu’à :

  • Copier l’url
  • Le coller dans la barre de recherche Google
  • Ajouter un « + » en fin d’url et le tour est joué

Un exemple du rendu avec le lien d’un article du blog etourisme.info citant le VEM ci dessous

http://www.etourisme.info/5-leviers-de-la-performance-etourisme-a-vem7/  devient https://bitly.com/leviers_performance_etourisme_VEM7

Et le lien est désormais traçable….

affichage_bitly_screenshot_mrpaxs

Résultat du tracking d’un lien avec Bitly

 

En conclusion, mieux que des mots, un  🎁cadeau bonus 🎁, ce tableau périodique du Marketing de Contenu (source LudoSLN et Econsultancy), en une de cet article, une infographie incroyablement complète, merci à Cyrielle Durand pour cette trouvaille pointue mais très utile, ne serait-ce que pour faire un check list de vos actions actuelles ou futures à mener dans cette jungle du contenu.

Bon courage et à très bientôt pour de nouvelles aventures à 🌴#VEM7 🌴?

Jérémie Daum Mr Paxs.

tableau periodoque du marketing de contenu _ source LudoSLN.net

Le « graal » des alchimistes du Content Marketing

The following two tabs change content below.

Jérémie Daum

Consultant etourisme & CM chez Paxs Conseil
Après 30 destinations dans le monde à son actif & 12 ans dans le marché du tourisme pour Air France, Voyageurs du Monde ou Marco Vasco, il a une expertise du travel offline et online. Diplômé E-Business Tourisme de l’Escaet, Jérémie est consultant freelance depuis 2009 en communication digitale, content marketing & community management pour agences de voyages en ligne, Tour Operator, OTA, hôteliers, chambres d’hôtes, réceptifs ou musée. Il travaille actuellement pour Héliades le tour operateur leader de la Grèce, le Musée du bonbon Haribo ou l’agence photo Travel Hemis. Il est également formateur social media à l’université Montpellier Management, Iscom Montpellier et la chambre des Métiers du Languedoc Roussillon.

Related Posts

Comments are closed.